Se débarrasser définitivement de la grippe intestinale

Comment soigner une grippe intestinale

Pour rapidement se débarrasser de la grippe intestinale, il faut apporter les soins nécessaires dès les premières signes d’infection. Dans ce petit guide, nous vous montrons, que boire ou manger, ainsi que les médicaments à prendre.

Deux produits naturels peuvent vous aider à stopper votre gastro-entérite :

L’argile verte qui est un colloïde organique. C’est un remède naturel antitoxine qui permet de cicatriser le tube digestif et de soigner la flore intestinale. Les microorganismes à l’origine de cette maladie sont souvent les virus. Donc, pour soigner la gastro préparez une solution d’argile dans un verre d’eau tiède et laisser reposer 1 à 2 heures avant de boire la partie clarifiée. Vous pouvez répéter le même opération 2 à 3 fois par jour jusqu’à diminution complète des symptômes de l’infection. Malgré cela, il faut consulter un médecin avant de suivre le traitement.

Le charbon végétal est un puissant antivirus utilisé dans le cadre du traitement des infections intestinales.  Le charbon est un OTC ou « Over the counter » ce qui veut dire que c’est un médicament en vente libre. Ils sont distribués sous forme de gélules ou de comprimés. Vous devez donc avaler 2 à 3 gélules par jour et consulter votre médecin pour une posologie plus adaptée à vos besoins. Le traitement est à suivre jusqu’à guérison totale.

il y a aussi les probiotiques sont des levures vivantes utiles à l’homme. Le corps humain est plein de bons germes qui aident à garder l’intestin en bonne santé. Si les probiotiques venaient à diminuer, certaines maladies comme la grippe intestinale peuvent subvenir.

Prendre des probiotiques vous permettra de rehausser le nombre de flore intestinale diminué par la gastro. Le Saccharomyces Boulardii est un exemple de probiotique.  Ces microorganismes permettent de diminuer l’intensité de la diarrhée. Il est recommandé d’en prendre 1 à 2 doses par jour si le médicament est en gélules. Consultez votre médecin pour d’autres formes conditionnement du médicament

Pendant une gastro, le patient vomit beaucoup et a des diarrhées fréquentes. Afin de pallier ces énormes pertes de liquides, le corps a besoin de beaucoup se réhydrater.

Il est donc nécessaire de mettre à portée de soi une bouteille de 1,5 litres d’eau au minimum. Il existe également ce qu’on appelle Sel de Réhydratation orale (SRO) composé de sels ioniques à base de potassium, de saccharose ou de sodium. Une fois mélangé à de l’eau, le SRO doit être bu pendant la journée. C’est un médicament qui prévient la déshydratation sévère. La solution de réhydratation a été élu médicament essentiel par L’OMS depuis 2013 et est efficace contre une gastro-entérite.

Vous pouvez aussi prendre des tisanes afin d’améliorer votre digestion et apporter des antioxydants.  Parmi ces tisanes vous pouvez choisir entre les tisanes digestives (camomille, citronnelle, olive) ou des tisanes à base d’eucalyptus et de menthe qui sont plus âcre en bouche mais antitoxiques.

Comment éviter la grippe intestinale ?

La grippe intestinale est causée par un virus, c’est une maladie qui en général alite le malade pendant plusieurs jours. Cette maladie continue d’attaquer même à notre ère, il faut donc mettre en pratique ces quelques conseils :

Prenez soin de vos intestins, pour cela, il faut boire beaucoup. Variez-donc vos sources de liquide : les bouillons de légumes le soir, yaourt au petit déjeuner. Les produits laitiers sont des sources de probiotiques utiles pour le transit digestif.

En plus de beaucoup boire, il faut aussi manger sainement. Privilégiez les aliments naturels comme le riz, les fruits rouges et orangées. Vous pouvez aussi manger des compotes de pommes qui sont très bonnes pour le tube digestif. Par contre, les aliments gras et crus peuvent risquer votre digestion et vous rendre vulnérable.

Le virus de la gastro entérite peut être présent un peu partout. Ce type de microorganisme peut survivre même sur les surfaces inertes. Les gels hydro-alcooliques et le savon antibactérien sont vos meilleurs alliés au cours de cette lutte.

Nettoyez soigneusement les toilettes et lavabos de votre salle de bain si vous avez eu des visiteurs. Le Rotavirus ne disparait pas d’un seul coup, même après la guérison. Donc si un de vos proches vient de se remettre de la maladie, faites bien attention et gardez votre entourage propre.

Quels sont les symptômes de la grippe intestinale ?

La grippe intestinale est une infection causée par le des souches virales comme le norovirus. Elle est généralement suivie de diarrhée, de vomissements ou de crampes. Certaines personnes peuvent même avoir mal à la gorge et montrer quelques écoulements nasaux.

Selon le CDC, des personnes peuvent porter le Norovirus mais ne pas montrer des signes de maladie. Ces personnes peuvent donc être des porteurs sains. Pour certains individus, le contact avec le virus est répété voire jusqu’à 5 fois pendant leur existence. Souvent, la grippe intestinale survient pendant les saisons froides et humides de l’année.

La GEA ou Gastro entérite virale aigue est une maladie du tractus digestif. Elle est le plus souvent marquée de nausées suivi de vomissements et de diarrhées fréquentes. Par la suite, le patient souffrira de déshydratation ainsi qu’une température grimpante pouvant conduire à de fortes céphalées. Selon les études, le malade peut montrer des signes d’infection pendant deux à 4 jours et guérir précipitamment dans la plupart des cas.

Comment avoir une grippe intestinale

La gastro entérite ou grippe intestinale peut être causée par des bactéries. Parmi ces bactéries se trouvent le plus souvent l’Escherichia Coli et les Salmonelles. Dans le cas des TIAC ou Toxi-infection alimentaires, la source de contamination est surement l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés.

D’autres microorganismes, notamment les parasites de l’embranchement des protozoaires peuvent aussi provoquer des diarrhées et des vomissements. On appelle cela la dysenterie amibienne causée par une amibe l’Entomoeba histolytica.

Mais la plupart des grippes intestinaux sont résultats d’infection virales. Parmi ces virus nous listons : le norovirus, l’adénovirus, le calicivirus et l’astrovirus. Il existe un type de gastro entérite rare que l’on trouve généralement chez les patients allergiques aux antibiotiques. On l’appelle gastro-entérite à Clostridium difficile.

Une mauvaise hygiène ainsi qu’une mauvaise alimentation sont les principaux accès des microorganismes responsables de la grippe intestinale. Il y a aussi la préparation des aliments qui ne respectent pas le protocole de marche en avant et la chaine du froid.

De plus, la mauvaise hygiène dans les restaurants ou dans la cuisine de sa propre maison est un facteur de risque.  Par ailleurs, la TIAC survient après l’ingestion des aliments mal conservés (aliments périmés ou boissons non fermé hermétiquement).

Finalement, la prise d’antibiotiques sans le respect des dosages prescrit par le médecin est aussi la principale cause de l’infection au Clostridium Difficile. Cette infection est connue pour être la plus grave et la plus mortelle.

Quel médicament pour la grippe intestinale ?

Avant tout, il faut noter qu’aucun médicament ne guérit les virus. Cependant, le traitement symptomatique est efficace pour se remettre de la grippe intestinale. Les maux de ventre, la diarrhée, les nausées sont toutes des symptômes curables. Voici donc quelques conseils.

Pour traiter la diarrhée, nous avons plusieurs médicaments en vente libre :

Les ralentisseurs de transit qui ralentissent les flux sanguins arrivant dans l’intestin et inhibent en partie la contraction. En conséquence, les diarrhées diminuent et le corps commence à se réhydrater. Immodium et Diastrolib sont des exemples de ces médicaments.

Il y a aussi les anti-sécrétoires qui filtrent l’eau arrivant vers l’orifice anal. Cet effet bloque le transit et empêche l’eau de sortir en abondance. Le Tiorfast  en est un exemple, ce médicament diminue les diarrhées.

Pour absorber l’eau, les gaz et autres toxines engendrées par l’ingestion des parasites, les pansements digestifs sont utiles. Le Smectalia par exemple stoppe la diarrhée quelques minutes après la prise du premier verre.

Il y a aussi des antiseptiques intestinaux comme le Nifuroxazide commercialisé sous le nom de Ercéfuryl. C’est un médicament de prédilection en cas de diarrhées causées par des bactéries. Soyez rassurés, ce type d’infection ne survient qu’au cours d’un voyage ou après ingestion des aliments pas très rassurants.

Comment se transmet la grippe intestinale

Vous pouvez obtenir la grippe intestinale en ingérant des aliments ou des boissons contaminées.

Toucher des surfaces contaminées et ne pas laver les mains avant de manger pourra aussi causer une infection au virus de la grippe intestinale. Ces germes sont dangereuses car ils sont le plus souvent ingurgités.

Prenez garde, les crustacés et les fruits de mer sont les aliments les plus susceptibles de contenir des microorganismes néfastes vivant dans le milieu aquatique. Ces produits doivent donc être bien préparés et bien cuits avant de les manger.

Les préparateurs (cuisiniers, traiteurs, maitresse de maison) peuvent aussi contaminer les aliments dans le cas où ils n’observent pas les normes d’hygiène (contamination croisée et non-respect de la chaine de froid)

Les manipulateurs de nourritures aussi peuvent contaminer les aliments, surtout quand ils ne lavent pas leur main correctement.

La gastro entérite est contagieuse surtout si elle est virale. La propagation aussi peut être par la salive ou le contact serré avec des individus souillés. Le crachat, le vomi ainsi que les selles des personnes infectées pourraient amener les virus à se propager.

En général la propagation du virus se fait à partir d’une personne malade mais dans d’autres cas, les personnes en rémission de 2 à 3 jours peuvent encore transmettre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here