Le sucralose

La consommation excessive de sucre ajouté peut être dangereux pour la santé. C’est pour cela que les industriels ont créé les édulcorants artificiels. Ce sont généralement des composés chimiques à faible calories que les autorités affirment comme inoffensifs malgré leur fort pouvoir sucrant.

Canderel et Aqualoz sont deux prestigieuses marques produisant le sucralose. Les industriels fabriquent le sucralose à partir du sucre de canne à travers un procédé chimique pendant lequel trois complexes Hydroxydes sont remplacés par des molécules de Chlorine. Ce procédé a été découvert en 1976 par un scientifique britannique. Pendant un essai sur un composé chimique, cet étudiant britannique a oublié quelques instructions. En testant le résultat, il réalisa que c’était très sucré.

Quelle différence entre sucralose et aspartame ?

Le sucralose et l’aspartame sont tous les deux des alternatives au sucre. Ces produits artificiels sont utilisés pour remplacer le sucre.

Ce substituant artificiel est commercialisé par la marque Canderel; tandis que l’aspartame est commercialisé par les marques casino, Top budget ou carte blanche. L’aspartame se retrouve aussi dans les boissons et les yaourts allégés.

Même si tous les deux sont des édulcorants à pouvoir sucrant supérieur, ils sont différents de par leur méthode de production et leurs effets bénéfiques sur la santé.

Un fait intéressant est que le sucralose, malgré son taux de calorie avoisinant le zéro est fabriqué à partir du sucre de table. C’est un édulcorant mis en vente au début des années 1998. Il est généralement mélangé avec de la Maltodextrine ou au Dextrose. Suite à cette composition, un comprimé de sucralose a le même pouvoir sucrant que 3 morceaux de sucre. Tandis que le sucre naturel contient 32 calories , l’aspartame ou le sucralose en contiennent presque zéro.

Malgré que le sucralose a un pouvoir sucrant de 600 fois celui du sucre de canne, il est considéré comme un édulcorant à faible calorie. En effet, une boite de cet édulcorant contient 90% de calories en moins que deux cuillères à café de sucre blanc raffiné. En dépit de cela, la dose quotidienne autorisé pour le sucralose est de 5mg par kg de poids du corps.

Un paquet de cet édulcorant contient 1,1% de sucralose et le reste d’additifs. Il s’ensuit alors que la plupart des clients consomment plus que la dose journalière recommandée.

Quant à l’aspartame, il est constitué d’acides aminées qui sont l’acide aspartique (ASP) et le phénylalanine (PHE). Même si ces deux molécules sont d’origine naturelles, l’aspartame ne l’est pas.  Cependant, l’aspartame a été découvert aux environs de 1965 mais la FDA (Food and Drug administration) n’a autorisé sa commercialisation qu’à partir de 1981.

L’aspartame est considéré comme étant un édulcorant nutritif (E951) car son apport calorique est de 4 calories par gramme.  Il a aussi un fort pouvoir sucrant (200fois) celui du sucre en poudre contre 600 pour le sucralose.

Similairement à son homologue, une boite d’aspartame contient des calories remplies par la Maltodextrine, le Dextrose ou le xylitol. Par exemple, 1 dose (1g) contient 3,65 calories.

La FDA limite la consommation journalière à 50mg par kg de poids du corps alors qu’une cannette de 355ml de soda contient 180mg d’aspartame. Cela signifie qu’une personne de 75kg a besoin de boire jusqu’à 21 cannettes pour surpasser la DJA (Dose journalière Admissible)

Comment fabrique-t-on le sucralose ?

Le sucralose est un édulcorant non nutritif présent dans le SED (Sports and Energy Drinks) ou boissons énergisantes. C’est un disaccharide trichlorique produit à partir du sucrose par le remplacement de trois groupes hydroxyles par des atomes de Chlore.

La formule chimique du sucralose est le 1,6-dichloro-1, 6-didésoxy-β-d-fructofuranosyl 4-chloro-4-désoxy-α-d-galacto-pyranoside ou 4,1 ‘, 6′-trichloro-4,1′, Le 6’-tridéoxy-galacto-saccharose.  Il a été découvert à Tate et Lyle au Royaume uni. C’est un dérivé chimique créé par un processus de chlorination sur les positions 4,1’ et 6’.

Le sucralose est le fruit de l’association de plusieurs composés synthétiques. Ces composés sont utilisés en tant que guide et déterminant de la conformation moléculaire (TRI-CIS) du sucralose. C’est cette conformation qui imite la perception du gout sucré en bouche.

Ce substituant sucré se trouve aussi dans le lait maternel. Le gout sucré du lait provient de ce composé. C’est un édulcorant habituellement non métabolisable mais certains résidus retrouvent dans les fèces tandis qu’un taux avoisinant les 30% sont absorbé dans l’intestin. Une petite partie est trouvée dans les urines mélangé avec des métabolites comme le Glucoronide.

Est-ce que le sucralose est mauvais pour la santé ?

Le corps humain, spécialement les intestins renferment des microorganismes utiles appelées flore intestinale.Ces microorganismes accélèrent la digestion, augmentent la réponse immunitaire et réduit le risque de maladies cardiovasculaires liées à la consommation de produits transformés.

Récemment, une étude effectuée sur les rats a démontré que le sucralose peut engendrer des effets négatifs sur les bactéries de l’intestin. En effet, 12 semaines après ingestion de l’édulcorant, les rats présentaient 47 à 80 % en moins de flore microbienne.

Les bactéries utiles comme la Bifidobactérie et la bactérie de l’acide lactique sont les plus affectés. Pire encore, les bactéries nuisibles semblent moins affectées. Toutefois, il faut des études sur le corps humain avant de confirmer les résultats de ces recherches.

Le sucralose contient zéro calorie et donc est bénéfique pour la perte de poids. Vous devez cependant savoir que le sucralose est un édulcorant artificiel. Des observations effectuées sur certains consommateurs d’édulcorants ont montré une modique accroissement de l’indice de masse corporelle (IMC).

Comme tous les autres produits de l’industrie alimentaire, ce faux sucre est sujet à de nombreux controverses. Certaines sources affirment que les édulcorants sont entièrement inoffensifs, d’autres suggèrent que ces produits peuvent affecter votre index glycémique.

Pour certaines personnes, le sucralose peut augmenter l’indice glycémique et engendrer des dommages pour les environnements bactériens intestinaux. Vous devez aussi éviter de cuire le sucralose à haute température car cela peut engendrer la libération des composés dangereuses.

une fois que tout affirmé, les effets à long terme de ce produit restent encore flous alors que les autorités comme Food and Drug Administration le considèrent comme sûr.

Comment est métabolisé le sucralose

Le sucralose est le premier édulcorant métabolisé à partir du sucre conventionnel. C’est un édulcorant conservable à température ambiante. Selon les études effectuées par Charles Coughlin et al, le sucralose n’augmente pas le volume calorique de la journée. Ce type d’édulcorant a été considéré comme néfaste à l’environnement à cause de son pouvoir sucrant élevé et ses propriétés chimiques difficilement dégradables.

L’homme est incapable de métaboliser les molécules de sucralose car leur niveau de concentration est nettement supérieur en raison de 2800 à 3000ng /L. Le reste des molécules non digérées se retrouvent alors dans les excréments humains et polluent les égouts.

Par contre, certaines études affirment que la saccharine (dérivé du saccharose) et les cyclamates (composé de synthèse) se trouvent quelquefois dégradés par le suc digestif. Cette dégradation se produit chez les personnes hyperactives (sportifs) car leur concentration élevée en oxygène catalyse la réaction de transformation des ions hydroxydes en dioxydes.

Quels sont les dangers du sucralose ?

Le sucralose est connu comme avoir très peu ou pas d’effets sur la glycémie et le niveau d’insuline. Cependant, les effets dépendent chacun et les modes de consommation de cet édulcorant.

Une étude scientifique basée sur 17 personnes amateurs de desserts a été effectuée aux Etats Unis. Ces personnes ont été amenées à remplacer le sucre par le sucralose. Le résultat a confirmé que les personnes ayant substitué le sucralose au sucre présentaient des taux de sucre réduites de 20%, une glycémie réduite de 14% et ont moins de risque de contracter une maladie cardiovasculaire.

D’autres études effectuées sur des personnes normales sans antécédents et sans être diabétiques ont confirmé que le sucralose ne produit aucun effet sur le niveau d’insuline et la glycémie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here